Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Docteur Jean, médecin généraliste à Evreux (Eure)

Le médecin de famille a un rôle essentiel de lien entre l'hôpital et le patient et sa famille

 

Le généraliste, celui que l'on appelait le médecin de famille, a un rôle essentiel dans l'accompagnement d'une pathologie de ce type. Il occupe une position de pivot, de lien entre l'hôpital et la famille. Il doit rassurer, écouter, expliquer, souvent traduire les informations techniques qui émanent de l'hôpital, avec parfois quelques difficultés. L'univers hospitalier intervient évidemment assez peu au quotidien, même si la vie du malade est rythmée par les consultations et les examens effectués à l'hôpital.

Il y a donc un contrôle environ tous les six mois et entre ces échéances, le médecin généraliste est, lui, en contact permanent avec le malade et sa famille. Pour ce qui me concerne, j'approche maintenant l'âge de la retraite, et il faut savoir qu'un généraliste rencontre rarement une pathologie aussi lourde plus d'une fois dans sa carrière. D'autre part, dans le cas d'une tumeur cérébrale, on ne maîtrise pas le temps, on peut difficilement en parler, tant le risque est grand de se tromper, de donner de faux espoirs au patient. Le généraliste parle peu, écoute beaucoup.

Le lien avec l'hôpital est ténu, il s'agit d'un échange de courrier, assez rare, tant l'institution hospitalière est débordée. Bien sûr, lorsqu'il y a un enjeu vital, on parvient à entrer en contact. Mais au quotidien, la communication est assez rare, même les informations au sujet de la recherche sont peu fréquentes. Alors le généraliste tente de trouver sa place, notamment en effectuant les prescriptions, particulièrement celles qui sont de nature à améliorer le confort du malade ; si le patient éprouve le besoin de recevoir des soins à domicile, le médecin est également en contact étroit avec les infirmiers et les infirmières que les effectuent. Son rôle majeur est donc de maintenir une liaison entre l'hôpital et la famille, et de donner en permanence une aide tant médicale que psychologique."

17 Jan 2012

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite