Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Compte rendu du Conseil Scientifique de l'ARTC

Le conseil scientifique de l’ARTC s’est réuni le 05 Novembre 2014 à 8h dans la bibliothèque du service de Neurologie Mazarin de l’Hôpital de la Salpêtrière.

Le conseil scientifique de l’ARTC s’est réuni le 05 Novembre 2014 à 8h dans la bibliothèque du service de Neurologie Mazarin de l’Hôpital de la Salpêtrière.

Etaient Présents : Pr Jean-Yves Delattre (Neuro-Oncologie, ICM), Pr Jean-Jacques Mazeron (Radiothérapie), Pr Philippe Cornu (Neurochirurgie), Dr Karima Mokhtari (Neuropathologie), Dr Nadine Martin-Duverneuil (Neuroradiologie), Dr Olivier Delattre (INSERM, Institut Curie).

Les projets suivants ont été présentés et discutés :

 

1) Soutien de l’ARTC aux sociétés savantes et aide au développement de la Neuro-Oncologie

a. Soutien à l’ANOCEF (Association des Neuro-Oncologues d’expression Française) sous la forme d’une subvention (20 000 € annuel) destinée à soutenir le développement des projets multicentriques de l’ANOCEF.  La supervision est assurée par le Pr Luc Taillandier, président actuel de l’ANOCEF. L’ANOCEF a déposé un dossier auprès de l’INCa (Institut National du Cancer) pour obtenir la création d’un groupe coopérateur (Groupe Coopérateur de Neuro-Oncologie) et les premiers éléments d’évaluation suggèrent que ce groupe sera créé en 2015. Cela permettra à l’ANOCEF d’initier et de conduire ses propres projets de recherche clinique. Outre le soutien TEC/ARC, la subvention ARTC sera utilisée pour contribuer à la création et à l’implémentation d’une base de données nationale regroupant les informations cliniques et thérapeutiques des patients pris en charge pour une tumeur cérébrale sur notre territoire. L’ARTC aide également à l’obtention d’un soutien méthodologique.

b. Soutien à la SFCE (Société Française des cancers de l’enfant). Les projets soutenus par une subvention de 20 000€ de l’ARTC (sous l’égide de l’antenne ARTC Bordeaux-Aquitaine)  sont choisis par le conseil scientifique de la section de Neuro-Oncologie de la SFCE. L’ARTC n’intervient pas dans le choix des projets qui seront évalués pendant le premier trimestre 2015. En 2014, le projet du Dr B Georger (Institut Gustave Roussy, Villejuif), « Etude des sphingolipides dans les tumeurs pédiatriques cérébrales » a été sélectionné.

c. Soutien au Recensement National des Tumeurs Primitives du Système Nerveux

Le recensement est piloté par le Dr Luc Bauchet, Neurochirurgien au CHU de Montpellier avec l’aide du registre des tumeurs de l’Hérault. Il a pour but de colliger toutes les tumeurs cérébrales prises en charge sur le territoire et d’initier des travaux épidémiologiques. L’ARTC soutient le recueil des données (5000 €)

d. Collaboration Franco-Africaine en Neuro-Oncologie

L’ARTC poursuit son programme qui consiste à accueillir 3 à 4 collègues Africains spécialisés en Neurologie, Neurochirurgie, Radiothérapie ou Neuropathologie pour des stages courts de 3 mois ayant pour objet de les sensibiliser au diagnostic et à la prise en charge des tumeurs cérébrales. L’objectif-clef est de permettre aux boursiers d’observer le fonctionnement multidisciplinaire de notre discipline et de rédiger des protocoles spécifiques de prise en charge des patients, adaptés à la situation locale (coût, disponibilité des agents, infrastructures). Pour l’année 2015, 3 candidats ont été sélectionnés par le comité inter-universitaire paritaire Franco-Africain. Une attention particulière est portée à l’intégration des boursiers dans un milieu hospitalo-universitaire à leur retour en Afrique.

-Dr Serpos Dossou, Radiothérapeute (Bénin) 

-Dr Landry Drogba, Neurochirurgien (Côte d’Ivoire)

-ainsi que le Pr Nouhou, anatomopathologiste (Niger) pour un bref séjour de perfectionnement de 6 semaines.

 

 

2) Projet OncoNeuroTox et « Qualité de vie ».

-Le projet Onconeurotox consiste à développer une structure multidisciplinaire régionale de prise en charge des complications neurologiques des traitements anticancéreux et à développer la recherche clinique dans ce domaine. Ce projet s’est développé sans soutien public au cours des  dernières années. L’ARTC a beaucoup contribué, notamment par une bourse au Dr Dimitri Psimaras pour la construction d’une base de données dédiée OncoNeuroTox qui est opérationnelle. Le projet soumis « Hors appel d’offre »  à l’INCa en 2014 a été retenu, ce qui permettra au Dr D Psimaras d’avoir un poste hospitalier pérenne, centré sur la thématique de la neurotoxicité des traitements, à partir de Janvier 2016. 

-Le projet qualité de vie, largement soutenu par l’ARTC se poursuit

.Avis de médecine physique et réadaptation auprès des patients (Eleonore Bayen)

.Avis ergothérapeute : Mr Gregory Wintrebert (y compris à domicile)

.Essais thérapeutiques dédiée (essai « dexamine » et « dépression ») qui sont maintenant conduits à Paris, Lyon, Marseille, Nancy.

.Groupe de parole pour les « aidants »

.Développement de filières de soins de suite

.Evaluation médico-économique du soutien apporté par les aidants.

En 2015, l’ARTC continuera à subventionner les travaux d’Eléonore Bayen (projet médico-économique) et de Serge Sammey (filière de soins de suite dédié pour les patients de Neuro-Oncologie). Par ailleurs poursuite du financement de 2 DIU de santé sexuelle et qualité de vie pour une infirmière (MD Cantal-Dupart) et un psychologue du service (D Delgadillo).

 

3) Soutien aux « fellows cliniques » et à la recherche clinique en Neuro-Oncologie »

 

Le service de Neuro-Oncologie de la Salpêtrière accueille chaque année des « fellows », jeunes Neurologues étrangers venant acquérir une surspécialisation en Neuro-Oncologie au cours de stage de 1-3 ans. Les « fellows » se forment en Neuro-Oncologie et conduisent les essais thérapeutiques en cours dans le service sous la supervision des médecins seniors.

Les fellows soutenus par l’ARTC en 2015 sont :

-Alberto Duran dont les recherches sont orientées orienté sur l’étude des épilepsies d’origine tumorale et leur prise en charge, sous la supervision du Dr Charles Vecht, Neuro-Oncologue Hollandais, très spécialisé dans cette thématique.

 

-Evangelia Pappa qui est actuellement en 1ère année de fellowship et dont l’activité est essentiellement orientée sur la prise en charge des patients hospitalisés. Elle participe aux essais thérapeutiques dans les gliomes (essai IRIS)

 

-Soutien à la recherche clinique du groupe de Neuro-Oncologie de Lyon. L’équipe du Pr J Honnorat est en plein développement. Elle comporte maintenant 4 praticiens plein temps dédiés à l’activité de Neuro-Oncologie dont 2 professeurs des universités. Afin de soutenir le développement des essais thérapeutiques dans les tumeurs cérébrales (7 essais en cours), l’ARTC finance un poste de Technicien d’études cliniques (TEC).

 

4) Soutien aux laboratoires de Neuro-Oncologie expérimentale

 

L’ARTC vient en aide aux laboratoires d’une part en subventionnant de jeunes chercheurs, d’autre part en finançant l’amorçage de projets prometteurs, financement qui pourra être ensuite relayé par d’autres organismes (Ligue, ARC, INCa) dont la mise en œuvre est souvent beaucoup plus longue

Bourses de recherche

Bourse (« research fellow) pour Shai Rozenberg, neuro-oncologue et mathématicien de l’Université Hadassah (Jérusalem). Le Dr Rozenberg a pour mission d’analyser par des méthodes bioinformatiques les données générées par le projet Gliotex (Gliome Thérapie expérimentale), de contribuer à l’analyse des données POLA (en lien avec Karim Labrèche, cf infra) et le projet CIT (carte d’identité des tumeurs) de la Ligue Nationale contre le Cancer. Au terme de son séjour, le Dr Rozenberg reviendra à Jérusalem pour y développer une unité de Neuro-Oncologie expérimentale.

Bourse de thèse de Karim Labrèche. La bio-informatique est une discipline absolument nécessaire à bon nombres de projets du laboratoire. Karim Labrèche travaille sur les données de séquençage de l’exome de 63 oligodendrogliomes anaplasiques, issu de la cohorte POLA, couplé à l’analyse du RNAseq (sur 26 échantillons). Ce travail couplé aux données de SNParray, transcriptome et méthylome a déjà permis d’identifier des mutations d’un gène (TCF 12) dont l’implication dans les oligodendrogliomes anaplasiques était jusqu’à présent inconnu. Des études fonctionnelles sont actuellement en cours pour comprendre le mode d’action de ce gène.

Bourses courtes (3-6 mois) de complément pour Anna-Luisa Di Stefano  (détection non invasive de la mutation IDH1 par analyse de l’ADN plasmatique et mise au point, en spectro-IRM de la détection du profil métabolique de ces tumeurs), Patrizia Farina (recherche de gènes de fusion FGFR3-TACC dans une série de GBM), et Umberto Nencha (séquençage du promoteur du gène TERT sur la tumorothèque et étude de certains polymorphismes de ce gène sur le pronostic)

Bourse de master pour Arun Natrajanravi (analyse RNAsequ et du whole exome sur une série nationale de gliomes chordoides)

Aides ponctuelles à des projets de recherche (« amorçage ») 

Développement de méthodes diagnostiques non invasives 

Recherche d’une signature diagnostique de microRNA spécifique de tumeurs gliales (Chantal Tsé, Bernard Hainque)

Caractérisation moléculaire des médulloblatomes de l’adulte dans le cadre du réseau national TUCERA (tumeurs cérébrales rares) coordonné par le Pr H Loiseau à Bordeaux et soutenu par l’INCa. Il s’agit de permettre l’analyse moléculaire d’une série de 15-20 médulloblastomes de l’adulte pour établir la preuve de concept de l’utilité de ce génotypage pour la prise en charge thérapeutique. Les résultats obtenus devraient permettre de proposer aux pouvoirs publics une généralisation de ces analyses.

 

 

 

Les différents projets sont discutés et validés. 

11 juin 2015

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite