Retour à l'accueil

ARTC

Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales

Partenaire de la Fédération de Recherche sur le Cerveau

Espace professionnel

Concert le vendredi 7 octobre 2016, au Théâtre Saint Louis à PAU, à 20h30

Pour son concert de rentrée, l'ARTC Pays d'Adour renouvelle le programme de jazz NEW ORLEANS qui a connu un franc succès en 2013 et 2014.

Il sera à nouveau assuré par deux groupes de musiciens locaux, passionnés de jazz, le NEW DIXIELAND JAZZBAND et le 64 DIXIE JAZZ BAND qui ont fait le succès des précédentes éditions.

 

RETOUR AUX SOURCES

Cette musique est issue principalement du Blues et du Ragtime. Le New Orleans est à la base une musique qui se joue dans la rue. On retrouve comme instruments classiquement la trompette, trombone, clarinette, tuba (ou basse), washboard ou percussions, et pour finir parfois un banjo ou une guitare. 

Les cuivres sont très présents dans ce type de formation. Le saxophone commence à se développer dans ces groupes puisqu'il n'était pas accepté dans les orchestres symphoniques car considéré à l’époque comme un instrument non noble. 

Quand le Jazz New Orleans va rentrer dans les cabarets, les instruments vont se sédentariser : ajout du piano et de la batterie.

Le courant musical de jazz New Orleans s’est principalement développé entre les années 1910 et 1920 à la NOUVELLE ORLEANS.

Un mouvement de « revival » (résurrection) est apparu dans les années 1940, initié entre autres par Louis ARMSTRONG et Kid ORY.

En ce début de 21ème siècle, cette forme d’expression musicale reste encore très appréciée d’un public important et de nombreux groupes amateurs comme professionnels participent toujours à sa diffusion.

NEW DIXIELAND JAZZBAND

Ce « jazzband » réunit une bande de copains depuis plus de trente ans, tous animés d’une passion commune pour le jazz, et particulièrement le jazz Nouvelle Orléans. Cette longue amitié assure une grande cohésion.

De formations musicales diverses, classique, variétés, jazz, ils se retrouvent autour d’un jazz originel, avec parfois une touche de nostalgie qui s’exprime sur les grilles de blues.

Leur programme va de Louis Armstrong aux musiciens actuels, donc des standards classiques à des morceaux plus récents, mais toujours dans le style New Orleans.

 

64 DIXIE JAZZBAND

Ce « jazzband » est la réunion de six musiciens autour d'une passion commune. 64 Dixie (prononcer « six four » dixie) dévoile l'authenticité de la musique de la Nouvelle Orléans  en lui associant une touche contemporaine (patinée par 100 ans de jazz).

Sur scène comme dans la rue, l'orchestre vous invite au voyage vers les origines du Jazz...

 

 

Les bénéfices de ce concert seront entièrement reversés au profit de l’ARTC BEARN PAYS D’ADOUR (Association pour la Recherche sur les Tumeurs Cérébrales) pour la poursuite de ses objectifs :

 

- Financement de la recherche spécifique à cette pathologie, dans le cadre du laboratoire de l’Institut du Cerveau et de la Moelle, basé à l’Hôpital de la Salpétrière à PARIS. L’association béarnaise finance depuis 2006, une bourse annuelle de recherche, à hauteur de 25.000 € par an.

 

- Soutien psychologique aux patients et aux familles, à la demande de ces derniers.

 

- Financement de massage de confort pour les patients hospitalisés à la Clinique Marzet.

 

Venez nombreux soutenir l’ARTC lors de ce concert exceptionnel, parlez-en autour de vous, diffusez l’information.

Un grand moment de bonheur et de solidarité en perspective.

Réservations à l’Office de tourisme de PAU, place Royale, téléphone 05.59.27.27.08 

Billetterie sur place le soir du concert.

 

Compte tenu du succès des précédentes éditions, il est préférable de réserver vos billets.

 

Prix des places: 15 €.

13 sep 2016

Soutenir l'ARTC
  • Page Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Contact
  • Rss

Côté pratique

Guide du patient, adresses, numéros utiles...
>> Lire la suite

La lettre de l'ARTC

Découvrez en ligne
la lettre bi-annuelle de l'ARTC
>> Lire la suite

ARTC TV

Découvrez les vidéos réalisées par l'ARTC
>> Lire la suite

Partagez !

Aidez nous à faire connaître l'action de l'ARTC
>> Lire la suite